Quels sont les animaux que l'on peut classer comme nuisibles pour l'homme dans son environnement ?

L’origine de l’expression « espèce nuisible » est à rattacher aux conséquences que certaines espèces peuvent avoir sur les activités humaines. Ceci étant, l'objectif de cet article est de parler de certaines espèces d'animaux dites nuisibles. Voulez-vous savoir les nuisibles les plus susceptibles d’envahir votre maison ? Jetez un coup d'œil à notre liste de nuisibles les plus courants.

Les punaises de lit ou puces de lit

Les cafards, les blattes, les teignes des fruits secs, les cloportes des caves, les punaises de lit ou les poissons d’argent sont des cohabitants dont on peut très bien se passer. Pourtant, ils s’installent volontiers dans les maisons et les appartements et y causent des dégâts. Dans ce cas, ces dommages sont pris en charge par la désinsectisation d'une maison

La punaise de lit, de son nom scientifique Cimex Lectularius, également connue sous le nom de puce de lit, est un nuisible qui fait régulièrement des gros dégâts depuis quelques années. Cependant, elle avait presque disparu avec l’usage de puissants insecticides, mais avec les nouvelles réglementations, il est devenu plus difficile d’arrêter la propagation des punaises de lit. En effet, les punaises de lit trouvent leur confort dans notre environnement, et elles voyagent avec nous dans nos bagages. Ce qui permet une propagation rapide. Ainsi, elles se nourrissent de sang humain et, à ce titre, restent proches de l'être humain autant que possible.

Les blattes germaniques

Les blattes communes ne peuvent pas voler. Et pour les reconnaître, c'est tellement facile. Le corps a une forme aplatie, jaune-brune, de longues antennes et le pronotum a 2 colorations noires. Par ailleurs, la lutte contre une infestation par des blattes germaniques devrait être confiée à un professionnel. 

Par ailleurs, les blattes germaniques peuvent se retrouver dans notre demeure en transitant par des vieux meubles, des produits d'emballage, des aliments, etc. 

Néanmoins, des mesures préventives naturelles ne sont donc pas vraiment efficaces. Comme la pulvérisation d'un insecticide qui ne sert à rien, en ce sens que cela n'empêche pas l'intrusion de ces insectes. Même dans un appartement où règne une impeccable propreté, on n’est pas nécessairement à l’abri des blattes.